Charte (Français)

hombres ricos y solteros del mundo Le Zannekinbond a été fondé dans le but d’offrir une plate-forme pour une nouvelle vision politico-économique basée sur les critères suivants: L’indépendance flamande dans un continent européen socialiste et souverain, la solidarité avec les mouvements de libération nationale et une politique de paix qui se traduit par une résistance géopolitique contre l’impérialisme occidental. Mais surtout, nous désirons apporter une contribution à la résistance contre la domination des nations par le système bancaire et monétaire international. Nous recherchons aussi une perspective socialiste variée, vidée de toute vision dogmatique, y compris les idées rendues obsolètes par l’histoire. Le Zannekinbond s’oppose à la fois aux idéologies pseudo-nationalistes, racistes et / ou néolibérales de l’extrême droite et au libéralisme qui a infiltré les partis et mouvements politiques autrefois considérés comme socialistes, notamment par l’idéologie d’identity politics. Nous sommes d’avis que la lutte des classes est arrivée à une phase renouvelée au début du XXIe siècle, qui coïncide également avec la volonté de préserver les traditions et les identités collectives face au cosmopolitisme libéral.

Dietikon Contrairement au nationalisme petit-bourgeois et au cosmopolitisme des “frontières ouvertes”, nous reconnaissons que depuis la fin de l’Union soviétique et la déréglementation mondiale de l’économie (financière), la lutte des classes est devenue une affaire nationale entre tous les peuples et nations, contre la toute-puissance du monde bancaire et la domination mondiale du capital financier avec ses serviteurs politiques locaux. À l’esclavage salarial des travailleurs on a ajouté maintenant l’esclavage de la dette, l’abandon de la souveraineté nationale à une “dette souveraine” forcée, par le biais des institutions du capital financier international : la Réserve fédérale, la BCE, le FMI et la Banque mondiale, l’OMC, la Banque des règlements internationaux à Bâle, etc. Cette évolution est légitimée par les politiciens et les médias dans une défense presque religieuse de la croissance économique continue et de la stabilité sur les “marchés financiers” vaguement définis. Nous soutenons donc la formation d’un nouveau système économique, dans lequel la politique a une fonction de régulation et le gouvernement est autorisé à dépenser son propre argent sans intérêt.

New Milford Le Zannekinbond conclut que nous vivons à une époque caractérisée par une prise de contrôle totale et globale par le capital financier, dans laquelle ce capitalisme monétaire international a développé une relation parasitaire avec le capitalisme industriel. Il en résulte la destruction des économies nationales (comme la nation grecque en a déjà fait l’expérience), encourage les politiques de démolition sociale et l’intégration de toute résistance basée sur des motifs écologiques dans le marché capitaliste et la logique du profit. La véritable démocratie internationale consiste à repousser les menaces et les diktats indirects des marchés financiers. Cela ne peut pas se faire sans la réalisation d’une certaine forme de politiques socialistes au niveau national. Avant tout, la véritable démocratie nationale repose sur la participation et la cogestion du peuple dans l’économie, partout où cela est possible. Il ne peut y avoir de place pour le racisme qui divise et pour une politique d’identité libérale.

En opposition à l’impérialisme et au bellicisme occidental, qui sont activement soutenus par la Belgique par son adhésion à l’OTAN et le néocolonialisme militaire en Afrique, le Zannekinbond est d’avis que l’idée flamande de la paix et notre mouvement pacifiste doivent être sortis de leur état léthargique. L’alliance de l’OTAN ainsi que la défense belge doivent être démantelées ou toute autre coopération flamande doit être refusée. Au vu de la politique américaine, qui persiste dans son agression envers la Russie, le Moyen-Orient, etc., nous défendons le départ immédiat de tous les soldats américains et de leurs systèmes d’armes de notre pays et de l’Europe.